skip to Main Content
FAIRE PASSER LES SOINS OCULAIRES AU NIVEAU SUPÉRIEUR

FAIRE PASSER LES SOINS OCULAIRES AU NIVEAU SUPÉRIEUR

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

le 9 décembre 2020, (Montréal, QC, Canada)

Article publié dans la magazine MEDTECH OUTLOOK au mois de décembre

medicaltechoutlook.com

La sécheresse oculaire sévit dans la population depuis des années. Environ 300 millions de personnes dans le monde souffrent de sécheresse oculaire. La condition est passée d’un problème secondaire à l’un des problèmes les plus dynamiques en ophtalmologie aujourd’hui. Les yeux secs peuvent être une source d’inconfort au quotidien et la cause sous-jacente n’est pas toujours facile à déterminer. On sait que plusieurs facteurs, y compris le temps excessif passé devant les écrans (smartphone, ordinateur, télévision), les conditions météorologiques sèches ou l’humidité sévère, les facteurs héréditaires et même le port de lentilles de contact, aggravent la sécheresse oculaire.

Bien qu’il existe de nombreuses avancées en matière de larmes artificielles et d’options de traitement pour la sécheresse oculaire, il n’y a pas toujours eu de solution optimale sur le marché qui offre un confort et un soulagement durables à un coût abordable. Cela a changé quand, I-MED Pharma, une société canadienne d’instruments médicaux, spécialisée dans le diagnostic et la prise en charge de la sécheresse oculaire, a sorti la première larme artificielle viscoadaptive au monde contenant un composant hyaluronane de première qualité. Par la suite, une gamme complète et unique de produits pour les yeux secs a suivi. Daniel Hofmann, président et chef de la direction d’I-MED Pharma, déclare: «Nous nous efforçons continuellement de rechercher, développer et commercialiser un ensemble complet de diagnostics et de traitements des maladies oculaires d’une valeur inégalée pour tous nos patients et partenaires.» I-MED Pharma crée et distribue les solutions les plus efficaces et les plus avancées aux troubles oculaires telles que la cataracte, la dégénérescence cornéenne, la sécheresse oculaire et le dysfonctionnement des glandes de Meibomius (MGD).

La plus récente solution, I-DROP® MGD, est une larme artificielle de première qualité, sans agent de conservation, qui aidera à soulager les symptômes associés à la sécheresse oculaire par évaporation. Il contient un activateur de couche lipidique et un osmoprotecteur qui offre un soulagement indispensable aux patients. «C’est comme la« Ferrari »des gouttes ophtalmiques en matière de qualité et d’innovation. Nous avons commencé la R&D pour I-DROP® MGD il y a environ six ans, lorsque le dysfonctionnement de la glande de Meibomius s’avérait être la principale cause de sécheresse oculaire dans plus de 60 pour cent des cas », ajoute Hofmann. Aujourd’hui, le produit est la solution la plus avancée pour hydrater et lubrifier la cornée. Elle stabilise et améliore la couche lipidique tout en réduisant l’évaporation du film lacrymal.

Quoi de plus? I-DROP® MGD est une larme artificielle de longue durée avec un revêtement activé par le clignement des yeux et un nouveau revêtement de la surface du l’œil, ce qui augmente le confort du patient et réduit les coûts de thérapie pour les patients. Contrairement aux autres larmes artificielles, un patient n’a besoin d’appliquer I-DROP® MGD que quelques fois par jour. Mais ce qui différencie vraiment cette larme des autres sur le marché est le fait que la solution est stable à température ambiante, transparente (c’est-à-dire floue à court terme) et offre une hydratation et un confort oculaire sans précédent. I-DROP® MGD est la solution la plus adaptée aux patients atteints de sécheresse oculaire par évaporation modérée à sévère avec une couche lipidique compromise. «Nous sommes très fiers de ce produit et nous continuerons d’investir massivement dans la formation et la R&D de nouveaux produits efficaces contre la sécheresse oculaire dans le future», informe Hofmann.

I-MED Pharma a été créée en 1989 à Montréal, QC en tant que distributeur de produits ophtalmiques

pour la chirurgie de la cataracte et de la cornée. «Nous avons progressivement élargi notre expertise pour inclure la recherche, le développement et la distribution de produits de soins oculaires médicaux, chirurgicaux et vétérinaires innovants, répondant aux besoins du marché. Nous répondons aux demandes des ophtalmologistes canadiens, des optométristes et de la communauté mondiale des soins oculaires », mentionne Hofmann. « Nous nous considérons d’abord comme une société de R&D scientifique, puis comme une société de commercialisation et de marketing.

Nous nous assurons que tout ce que nous développons et vendons est de première qualité » Actuellement, la gamme de produits pour les maladies de la surface oculaire d’I-MED Pharma comprend des outils de diagnostic, l’hygiène oculaire, la nutrition, des gouttes ophtalmiques sèches et des accessoires thérapeutiques. Au cours des 30 dernières années, l’entreprise a mis sur le marché plus de 40 produits différents.

Pour l’avenir, l’entreprise continuera à développer les produits les plus innovants et à les commercialiser. Parallèlement, I-MED Pharma envisage également d’investir dans une technologie de pointe qui permettra aux ophtalmologistes et aux optométristes de diagnostiquer les troubles oculaires de manière plus sûre, en nécessitant moins de contacts – précisément et rapidement. Compte tenu de la pandémie actuelle et de l’augmentation du travail à distance, de plus en plus de personnes passent une grande partie de leur temps devant des écrans d’ordinateur, ce qui entraîne à la fois le développement de la sécheresse oculaire et du syndrome de vision par ordinateur (un sous-ensemble de la sécheresse oculaire.) «Notre objectif est de les aider avec des diagnostics de pointe et des solutions de traitement efficaces et d’être reconnu dans le monde entier comme le leader mondial de la sécheresse oculaire », conclut Hofmann.

 

 

Back To Top