skip to Main Content
Le Côté Obscur Du Soleil

Le côté obscur du soleil

(Par Sarah Dardarian, spécialiste des ventes et du marketing, I-MED Pharma)

Le solstice d’été, qui a lieu en juin, marque le début astronomique de la saison estivale dans l’hémisphère Nord. Les jours allongent, le soleil brille plus longtemps et le temps est généralement plus agréable. En plus de marquer le début de l’été, le mois de juin a été déclaré le mois de la sensibilisation à la cataracte[1] par Prevent Blindness America, et I-MED Pharma souhaite se joindre à cette campagne afin de sensibiliser la population à cette affection courante pouvant être prise en charge.

La cataracte est une opacification de la pupille qui vient obstruer le passage de la lumière; il s’agit de la principale cause de cécité dans le monde ainsi qu’une cause courante au Canada et aux États-Unis[2]. Le risque de développer une cataracte dépend de plusieurs facteurs, comme le vieillissement, la génétique, le style de vie (comme l’exposition aux rayons UVB), l’alimentation, la présence d’une maladie systémique et les troubles oculaires[3].

Tandis que l’été est associé au temps passé à l’extérieur, le rayonnement ultraviolet B émis par le soleil augmente le risque de formation d’une cataracte3. L’utilisation d’une protection des yeux adéquate pour bloquer les rayons UV du soleil peut toutefois réduire ce facteur de risque.

Tout comme la sécheresse oculaire, la formation de cataractes symptomatiques sur le plan visuel est courante, et les deux affections sont souvent prises en charge simultanément ou l’une après l’autre[4]. Actuellement, le traitement de référence pour une cataracte importante sur le plan visuel est l’intervention chirurgicale, une approche efficace et sans danger3, bien qu’elle puisse entraîner ou exacerber une sécheresse oculaire préexistante[5].

Une prise en charge adéquate de la sécheresse oculaire après une opération de la cataracte peut réduire les symptômes oculaires d’inconfort qui nuisent à la qualité de vie. L’application de gouttes lubrifiantes pour les yeux sans agent de conservation après l’intervention4, comme les larmes artificielles de la gamme I-DROP® d’I-MED Pharma, peut aider à prendre en charge les symptômes de sécheresse oculaire.

Comme il marque le début de la saison estivale, juin est le mois idéal pour sensibiliser les gens au développement de cataractes. N’oubliez pas de vous protéger les yeux contre les rayons UV nocifs lorsque vous êtes à l’extérieur en portant des lunettes de soleil et sachez que les produits d’I-MED Pharma peuvent aider à soulager les symptômes oculaires d’inconfort qui accompagnent les cataractes; vous pourrez ainsi passer plus de temps à vous amuser au soleil en toute sécurité.

[1] https://preventblindness.org/cataract-awareness-month-2020/

[2] Rachmiel, R, G. E. Trope, M. L. Chipman et Y. M. Buys (2007). « Cataract Surgery Rates in Ontario, Canada, from 1992 to 2004: More Surgeries with Fewer Ophthalmologists », Canadian Journal of Ophthalmology, vol. 42, no 4, p. 539-542. https://doi.org/10.3129/I07-105.

[3] Liu, Yu-Chi, Mark Wilkins, Terry Kim, Boris Malyugin et Jodhbir S. Mehta (2017). « Cataracts », The Lancet (édition britannique), vol. 390 (no 10094, p. 600-612. https://doi.org/10.1016/S0140-6736(17)30544-5.

[4] Donthineni, Pragnya R., Anthony V. Das, Swapna S. Shanbhag et Sayan Basu (2020). « Cataract Surgery in Dry Eye Disease: Visual Outcomes and Complications », Frontiers in Medicine, vol 7, p. 575834-575834. https://doi.org/10.3389/fmed.2020.575834.

[5] Naderi, Khayam, Jack Gormley et David O’Brart (2020). « Cataract Surgery and Dry Eye Disease: A Review », European Journal of Ophthalmology, vol. 30, no 5, p. 840-855. https://doi.org/10.1177/1120672120929958.

Back To Top